Côté cour

Entre le côté cour et le côté jardin, les grandes demeures du XVIIIe siècle présentent la transcription architecturale, la dualité et le dialogue, du minéral et du végétal, de l'austérité et du souriant, du masculin et du féminin. C'est le cas du château de Moncley.

La façade du château côté cour est incurvée pour accueillir les visiteurs. Au centre, l'avant-corps formé de quatre colonnes ioniques surmontées d'un fronton évoquent un temple grec.
Les extrémités de la façade sont amorties quant à elles par des tours carrées aux toits pointus.
De petits portiques doriques toscans établissent un lien avec les ailes qui bornent latéralement la cour d'honneur.
Le niveau de réception est le rez-de-chaussée. Ses fenêtres sont hautes et dotées chacunes de balustres. Le premier étage, doté de fenêtres plus petites, est réservé quant à lui aux chambres des invités.

 

Les ailes

Les tours-pigeonniers